Révolution du fonctionnement d’Internet avec IPFS

Lorsque vous partagez une image par exemple, elle est hébergée sur un ou plusieurs serveurs contrôlés par son fournisseur. Si ce serveur plante ou le fournisseur décide de rompre le service, il n’est plus possible d’accéder à ce contenu. Le contenu peut également être déplacé et tous les liens pointant vers celui-ci ne fonctionnent plus. Le serveur peut être loin et rendre l’accès à se contenu lent ou voir impossible dans certaines conditions. Bref, actuellement la disponibilité du contenu dépend principalement de la structure physique du réseau. IPFS veut remédier à ce problème tout en redonnant le plein pouvoir à l’auteur du contenu.

IPFS est un protocole qui vient remplacer HTTP. Les adresses du style https://monsite.com/mon-contenu pointent actuellement sur un endroit où le contenu est disponible, le nouveau protocole, lui fait pointer l’adresse directement sur le contenu, peut importe son endroit sur le réseau Internet. Bref, il allie le P2P avec Git pour créer un système de fichier distribué et complètement indépendant de la structure physique du réseau, le rendant donc très tolérant aux ruptures de connexion. Chaque bloc est signé et il est possible de savoir si le contenu est original, donc d’en certifier son auteur. Je vous invite, pour les plus technocrate, à visionner la vidéo pour en apprend plus sur IPFS.

Les entreprises canadiennes payent cher la livraison

Je croyais que les Chinois subventionnaient les frais de livraison de leurs entreprises pour faire dure concurrence à celles du monde et particulièrement aux nôtres. Mais à la suite de la lecture de cet article, je comprends bien que c’est nous qui les subventionnons.